Utilisation de la MHAVIE

Grâce au questionnaire de la MHAVIE, il est possible d’établir un profil de participation sociale. Tous les énoncés doivent être répondus afin d’établir un profil de participation sociale. Un tel profil permet d’identifier les habitudes de vie perçues comme étant les plus perturbées et celles étant réalisées avec le moins de satisfaction. Par le fait même, il en est plus facile de prendre en compte les préférences et les besoins des personnes ayant des incapacités et de leurs familles.

De plus, les informations recueillies par la MHAVIE peuvent venir en soutien à la réalisation de plans d’intervention individualisés, d’initiatives d’évaluation de programmes et de développement de services, d’activités de recherche, etc.

Si deux ou plusieurs questionnaires ont été produits à des moments différents, il est possible de comparer les résultats obtenus. Les écarts observés vous informent de changements survenus dans les facteurs personnels ou les facteurs environnementaux de la personne.

Le niveau de satisfaction de la participation sociale du répondant se mesure sur une échelle de Likert de cinq points. Les choix de réponse des questions vont de « très insatisfait » à « très satisfait ». Le niveau de qualité de la participation sociale s’obtient à partir des réponses regroupées sur le « niveau de réalisation » des habitudes de vie et des « types d’aide requis » pour les réaliser.

Les données de la MHAVIE peuvent se révéler être utiles dans des domaines aussi divers que ceux de l’adaptation, de la réadaptation, de la participation sociale et de l’exercice des droits des personnes.

L’échelle de mesure

Le format du questionnaire de la Mesure des habitudes de vie (MHAVIE) comprend trois questions qui devront être posées pour l’ensemble des habitudes de vie comprises dans la version choisie de l’instrument de mesure.

Mesurer la qualité de la participation sociale :
Le niveau de qualité de la participation sociale s’obtient à partir des réponses colligées sur le « niveau de réalisation » des habitudes de vies et des « types d’aide requis » pour les réaliser.

Mesurer le niveau de satisfaction :
Le niveau de satisfaction se mesure sur une échelle de Likert de cinq points. Les choix de réponse à cette question vont de « très insatisfait » à « très satisfait ».

Applications de la MHAVIE

L’application de la MHAVIE peut être utile dans divers domaines comme l’adaptation, la réadaptation la participation sociale et l’exercice des droits de la personne..

Au plan personnel

Plans d’intervention individualisés

L’utilisation de la MHAVIE permet l’identification des habitudes de vie perçues comme étant les plus perturbées ou étant réalisées avec le moins de satisfaction. Elle constitue par le fait même un outil pour l’élaboration de plans d’intervention individualisés basés sur le projet de vie de la personne. La MHAVIE aide également à déterminer si un nouveau plan d’intervention individualisé doit être réalisé à la suite des changements dans les habitudes de vie de la personne.

Au plan collectif

Évaluation de programmes

La compilation des données de la MHAVIE, dans la réalisation des habitudes de vie ou du niveau de satisfaction, permet d’obtenir une connaissance globale du profil de participation sociale des clientèles. Ces informations peuvent servir à orienter et modifier l’offre de services des programmes en fonction des catégories d’habitudes de vie les plus difficilement réalisées ou réalisées avec le moins de satisfaction.

La MHAVIE peut être utilisée comme indicateur d’efficacité dans un processus d’évaluation continue de programme. Ces données objectives facilitent la prise de décision en lien avec l’amélioration des services dispensés par un programme. Elles facilitent également la reddition de comptes.

Recherches scientifiques

Les données recueillies sur le niveau de réalisation des habitudes de vie permettent de dresser un portrait de la participation sociale auprès de diverses clientèles. La MHAVIE soutient l’évaluation de l’efficacité des interventions en déterminant si elles ont eu des impacts sur la réalisation des habitudes de vie. Elle permet également de connaître le profil évolutif du niveau de réalisation des habitudes de vie et de vérifier le maintien des acquis.

Au plan populationnel

Développement de politiques

La réalisation et le suivi de profils populationnels de participation sociale informent les décideurs si les programmes mis en place favorisent la participation sociale des personnes ou l’entravent. La MHAVIE soutient également l’adaptation des politiques en fonction du profil de participation sociale des clientèles selon les habitudes de vie les plus perturbées.

Enquêtes populationnelles

L’utilisation de la MHAVIE donne une information générale, mais complète, de la participation sociale de la population. Elle permet d’évaluer les changements survenus en matière de réalisation des habitudes de vie sur une période donnée.