Utilisation de la MQE

Les données de la MQE peuvent se révéler être utiles dans des domaines aussi divers que ceux de l’adaptation, de la réadaptation, de la participation sociale et de l’exercice des droits des personnes.

Les informations recueillies par la MQE peuvent soutenir la réalisation de plans d’intervention individualisés, d’initiatives d’évaluation de programmes, de développement de services, d’activités de recherche et autres

Si deux ou plusieurs profils de l’environnement ont été produits à différents moments, il est possible de comparer les résultats obtenus et de constater les écarts dans la qualité de l’environnement. Les variations observées vous informent des changements perçus par la personne en ce qui concerne les facilitateurs et les obstacles sur la réalisation des habitudes de vie.

L’échelle de mesure

La formation du questionnaire de la MQE comprend une question qui est posée pour l’ensemble des facteurs environnementaux (les facteurs varient selon les versions). La question permet d’identifier si un facteur environnemental, présent dans un milieu, est considéré par la personne en tant que facilitateur ou obstacle.

Le niveau d’influence de l’environnement se mesure sur une échelle ordinale comportant sept niveaux d’influence possible : obstacle (majeur, moyen, mineur), sans influence, facilitateur (mineur, moyen, majeur). Elle s’étend d’un score négatif (de -3 à -1), lorsqu’on est en présence d’un obstacle, à un score positif (1 à 3), lorsqu’on est en présence d’un facilitateur, et comprend un score neutre (0) lorsque le facteur environnemental n’exerce aucune influence sur les activités courantes ou les rôles sociaux.

Applications de la MQE

Au plan individuel

Plans d’intervention individualisés

L’utilisation de la MQE permet l’identification des facteurs environnementaux influençant significativement la réalisation d’une activité courante, d’un rôle social ou de l’ensemble des habitudes de vie. Elle constitue par le fait même un outil pour l’élaboration de plans d’intervention individualisés basés sur le projet de vie de la personne. La MQE aide également à déterminer si un nouveau plan d’intervention individualisé doit être réalisé à la suite des changements dans l’environnement de la personne.

Au plan collectif

Évaluation de programmes

La compilation des données de la MQE quant aux facilitateurs et aux obstacles perçus permet d’obtenir une connaissance plus globale du profil de l’environnement dans lequel évoluent des clientèles. Ces informations peuvent servir à orienter et modifier l’offre de services des programmes en fonction des catégories de facteurs environnementaux ayant une influence significative sur la réalisation des habitudes de vie.

La MQE peut être utilisée comme indicateur d’efficacité dans un processus d’évaluation continue de programme. Ces données objectives facilitent la prise de décision en lien avec l’amélioration des services dispensés par un programme. Elles facilitent également la reddition de comptes.

Recherches scientifiques

Les données recueillies sur les facilitateurs et les obstacles perçus permettent de dresser un portrait de l’environnement dans lequel évoluent diverses clientèles. La MQE soutient l’évaluation de l’efficacité des interventions en déterminant si elles ont eu des impacts sur la réalisation des habitudes de vie.

Au plan populationnel

Développement de politiques

La réalisation et le suivi des profils de l’environnement des populations informent les décideurs si les programmes mis en place favorisent la participation sociale des personnes ou l’entravent. La MQE soutient également l’adaptation des politiques en fonction de la qualité de l’environnement en ce qui a trait aux facilitateurs et aux obstacles.

Enquêtes populationnelles

L’utilisation de la MQE donne une information générale, mais complète, de l’influence de l’environnement sur la participation sociale de la population. Elle permet d’évaluer les changements survenus dans l’environnement, soit dans les facilitateurs et les obstacles, sur une période donnée.