Participation à la vie éducative, apprentissages et transitions

Le RIPPH prépare actuellement un numéro spécial de la revue Développement humain, handicap et changement social sur les Actes du colloque « Participation à la vie éducative, apprentissages et transitions ». 

Consultez la section « Revue » de notre site Internet pour en connaître davantage sur ce numéro spécial. 

PREMIER AXE - Former, outiller et préparer les milieux éducatifs et de formation : théories et mises en œuvre de l‘éducation inclusive

Les politiques et les orientations adoptées par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, depuis le milieu des années 1990 ont eu pour effet de reconnaître la diversification croissante des profils étudiants et des trajectoires de formation, ainsi que de scolariser un nombre plus élevé d’élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA) en classe ordinaire. Depuis, des débats ont lieu sur les règles et les conditions régissant l’intégration scolaire.

Plusieurs auteurs reconnaissent aujourd’hui que le handicap fait partie du développement humain au même titre que l’appartenance socio-ethnique, la langue ou le genre. Ils mentionnent que les jeunes et les adultes ont tous des besoins spécifiques et nécessitent des conditions particulières d’intégration, et ce, qu’ils aient ou non des incapacités. Ils appellent à revoir l’organisation des milieux éducatifs et de formation, de façon à tenir compte de cette nouvelle réalité pour que soit assurée la réussite de tous et chacun sur les plans de l’instruction, de la socialisation et de la qualification. Cette approche peut être regroupée sous le vocable d’une « éducation inclusive ».

Cette première thématique rassemble les enjeux entourant la définition des valeurs et des principes d’une éducation inclusive, le rôle de chacun des acteurs dans la réussite scolaire et sociale des jeunes EHDAA et des adultes ayant des incapacités, ainsi que les conditions favorables à la réussite de l’intégration scolaire, tant pour les intervenants que pour les élèves et les étudiants concernés. Les conférenciers sont également invités à discuter des enjeux liés au décrochage scolaire chez les jeunes et les adultes en difficulté d’apprentissage.

DEUXIÈME AXE - Accueillir, intégrer et soutenir les jeunes EHDAA et les adultes ayant des incapacités : les défis pour assurer une transition harmonieuse et une continuité des services d’un ordre d’enseignement à l’autre

Nombreux sont ceux qui considèrent aujourd’hui les établissements d’enseignement et de formation en tant que milieux de vie où les jeunes et les adultes y réalisent des activités courantes et des rôles sociaux. Selon leurs caractéristiques individuelles et la qualité de leur environnement, les élèves et les étudiants pourront avoir un besoin de mesures d’adaptation, telles que des accommodements, des aides techniques et des services spécialisés pour leur assurer une participation optimale à la vie éducative, développer des habiletés sociales et vivre des transitions harmonieuses d’un ordre d’enseignement à l’autre.

Les dernières données disponibles démontrent que les efforts qui ont été déployés depuis 2000 par les commissions scolaires, les directions d’établissement, les enseignants, les parents et les professionnels, ont permis de favoriser l’intégration en classe ordinaire d’un plus grand nombre de jeunes EHDAA. Toutefois, ces efforts d’intégration ont profité essentiellement aux élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage; le taux d’intégration en classe ordinaire des élèves handicapés étant demeuré relativement stable depuis 2000. Cette situation peut expliquer pourquoi il existe un écart de fréquentation des CEGEP et collèges, ainsi que des universités, par ces personnes.

Cette deuxième thématique s’intéresse aux enjeux concernant les méthodes et les pratiques d’accueil, d’intégration et de soutien des jeunes EHDAA et des adultes ayant des incapacités. Les conférenciers discuteront également des meilleures pratiques en matière de planification, d’organisation et de gestion des services réguliers et adaptés. Les présentateurs sont finalement invités à présenter les outils qui peuvent être utilisés pour faciliter l’identification des besoins, le suivi de l’intégration et la planification des transitions d’un ordre d’enseignement à l’autre.

TROISIÈME AXE - Établir de réelles communautés d’apprentissage : enjeux et partenariats pour les acteurs

Les communautés d’apprentissage reconnaissent à leurs membres, la capacité à devenir le principal acteur de leur développement et de l’amélioration de leurs pratiques.

Qu’elles prennent naissance dans le truchement de la recherche et de la pratique, entre les enseignants et les professeurs, les élèves et les étudiants, les professionnels et la communauté, ou encore au moyen des technologies de l’information et de la  communication, ces communautés visent à supporter la création d’habiletés et de savoirs concrets ainsi que la résolution de problèmes spécifiques communs aux acteurs impliqués. Les communautés d’apprentissage sont des espaces de collaboration et de partenariat où chacun peut contribuer, à la mesure de ses talents, de ses habiletés, de ses connaissances et de ses expériences, à apprendre à connaître, apprendre à faire, apprendre à vivre ensemble et apprendre à être. Elles doivent pour se faire considérer les attentes de tous les acteurs et faciliter le partage des opinions de façon à favoriser l’adoption d’une perspective commune visant le développement et la mise en œuvre d’interventions cohérentes pouvant faciliter la participation à la vie éducative, les apprentissages et les transitions des jeunes EHDAA et des adultes ayant des incapacités.

Cette troisième thématique traite des enjeux relatifs au développement de communautés d’apprentissage auxquelles les jeunes EHDAA et les adultes ayant des incapacités peuvent contribuer et participer. Les conférenciers pourront discuter de leurs applications dans les milieux éducatifs et de formation, ainsi que dans les domaines du travail, des loisirs et de la communauté et de quelles façons elles offrent des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie. Les intervenants sont également invités à discuter de leur expérience en la matière et des impacts que les communautés d’apprentissage ont sur le développement d’habiletés sociales et de connaissances chez les jeunes EHDAA et les adultes ayant des incapacités.

  • Maxime Bélanger, Office des personnes handicapées du Québec
  • Sabrina Collin, Office des personnes handicapées du Québec
  • Lyne Gingras, Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport
  • Francine Hénault, Ministère de la santé et des services sociaux
  • Sylvain Le May, Conseiller à l'intégration des étudiants handicapés, Université du Québec à Montréal
  • Charles Paré, Vice-président du RIPPH
  • Ghyslain Parent, Université du Québec à Trois-Rivières

LA PÉRIODE D'APPEL DE COMMUNICATIONS EST MAINTENANT TERMINÉE.

L’appel de communications a connu un succès exceptionnel. En effet, plus de 40 propositions de communications ont été soumises par des auteurs provenant de trois provinces canadiennes. Le comité organisateur tient à adresser un remerciement spécial à toutes les personnes qui ont soumis une proposition.

Un total de 27 communications orales et de 7 présentations par affiche ont été sélectionnées.

Le détail des sessions de communications orales et de présentations par affiche est maintenant disponible dans la section Programme.

Nous vous invitons à consulter le programme officiel du colloque Participation à la vie éducative, apprentissages et transitions du RIPPH qui a eu lieu le 7 avril 2011.

Nous tenons à remercier les conférenciers et toutes les personnes ayant participé à ce colloque. La présence de tous a contribué au succès de cet évènement.

La période d'inscription est maintenant terminée. Merci à tous les participants!

Nous tenons à remercier tous les partenaires et commanditaires qui ont soutenu l’organisation du colloque Participation à la vie éducative, apprentissages et transitions.

Université du Québec à Montréal – Service à la vie étudiante

Gouvernement du Québec